Vous aimez cette image ?

Vue sur le lac de cratère Ashinoko Motohakone (ville de Hakone, dans la préfecture de Kanagawa, Japon).

Comment soigner une plaie due à une brûlure ou à un coup de soleil ?

Découvrez comment soigner une plaie simple due à une brûlure des tissus cutanés.

Les brûlures peuvent avoir des origines diverses mais elles correspondent toutes à une dégradation plus ou moins grave des tissus cutanés et doivent être prises en charge très rapidement.

 

Avant de traiter une brûlure, il faut déterminer la gravité de celle-ci. Ne traiter que les brûlures de premier degré et de deuxième degré superficiel et consulter en urgence pour les brûlures de degrés supplémentaires (deuxième degré profond et troisième degré). En cas de doute sur le degré d’une brûlure, consulter immédiatement l’avis d’un professionnel de santé (médecin, pharmacien).

 
 
Une brûlure peut être plus ou moins conséquente :

  • Une brûlure de premier degré correspond à une atteinte superficielle de l’épiderme, la lésion est rouge et douloureuse, la guérison se fait sous 3 à 6 jours et ne laisse généralement pas de cicatrices.
    Une brûlure de second degré superficiel correspond à une atteinte plus profonde de l’épiderme et de la membrane basale, à des saignements et à une douleur plus intense. La guérison prend 10 à 15 jours et ne laisse généralement pas de cicatrices.
    Une brûlure de second degré profond provoque des cloques blanches sur une peau pâle. Les lésions sont peu sensibles. Etant donné que l’épiderme et le derme superficiel sont détruits, la cicatrisation peut être longue (jusqu’à plus d’un mois de guérison). En cas de brûlure de second degré profond, il convient d’appeler immédiatement les urgences.
    Une brûlure de troisième degré est caractérisée par une plaie brune ou foncée. Il n’y pas de cloque et que la douleur n’est ressentie que sur le pourtour de la plaie. Etant donné que l’ensemble de l’épiderme et du derme ont été détruits, que les terminaisons nerveuses ont été brûlées et que parfois, les muscles ou les os ont été touchés, la greffe de peau est obligatoire. En cas de brûlure de troisième degré, il convient d’appeler immédiatement les urgences.

 

La conduite à tenir en cas de brûlures est de :

1- Poser les questions suivantes :

    • De quelle origine est la brûlure ? Thermique, chimique, électrique ? Pour les deux derniers cas, consulter les urgences.
Quelle est la localisation de la brûlure ? Pour le visage, les mains et les zones autour des orifices, consulter les urgences.
La surface est-elle plus étendue que la paume de la main ? Si oui, consulter les urgences.

2- Agir :

    • Dans tous les cas, il est primordial de refroidir la brûlure pour éviter qu’elle ne s’étende et afin d’apaiser la douleur. Placer la brûlure dans une eau tempérée pendant au moins 15 minutes.
Ensuite sur les brûlures jusqu’au deuxième degré superficiel (et sous réserve des points mentionnés précédemment) on pourra appliquer une crème favorisant la réhydratation de la peau. Une fois la crème absorbée par la peau, appliquer un pansement de type hydrocellulaire mince. Ce pansement sera changé tous les jours pendant les 3 premiers jours puis laissé en place le plus longtemps possible.

Toute brûlure qui ne cicatrise pas après 1 semaine de soin doit faire l’objet d’un avis médical.

 

Par contre, en cas de doute ou de brûlure plus profonde, toujours appeler les secours d’urgence.

Commander des échantillons gratuits

À récupérer dans votre pharmacie la plus proche !

    Résultats (...)